VERS UNE ATTAQUE IMMINENTE DES DERNIERES POSITIONS DU M23

VERS UNE ATTAQUE IMMINENTE DES DERNIERES POSITIONS DU M23

Plusieurs sources font état d’un mouvement de déplacement des habitants de Bunagana, Runyonyi et Nyarubare vers des localités contrôlées par l’armée congolaise. Ces déplacés disent fuir une imminente offensive des militaires contre ces positions tenues par des rebelles du M23. Depuis le mardi 29 octobre, indiquent ces sources, la cité de Bunagana, située à la frontière avec l’Ouganda, se vide peu à peu de ses habitants. Certains ont trouvé refuge dans la cité ougandaise de Kisoro.
Des civils appartenant au M23 auraient également pris la même destination. A en croire des sources dans la région, le gros des troupes de la rébellion ainsi que les cadres politico-militaires du mouvement rebelle, ne sont plus visibles à Bunagana. Une dizaine de rebelles en civil seraient encore présents dans la cité.

Les mêmes sources indiquent que les rebelles ont pris position dans les collines de Chanzu, Mbuzi et Runyonyi.

Des sources à Runyonyi et Nyarubare signalent également un déplacement des habitants de ces deux localités depuis mardi.

Ces populations arrivent progressivement à Tchengerero, Rubare et Rutshuru-centre, cités récemment reconquises par l’armée congolaise.

Ces mouvements de populations sont signalés alors que l’imminence d’une offensive des FARDC contre le M23 se précise.

Un porte-parole de l’armée congolaise cité par l’AFP a fait état ce mercredi 30 octobre dans la matinée d’un mouvement des blindés dans la province du Nord-Kivu en vue d’une offensive contre les rebelles du M23 retranchés sur les hauteurs près de la frontière ougandaise.

« Pour l’instant, il y a des chars de combat qui font mouvement vers Rutshuru » à partir de la base de Rumangabo, a déclaré à la même source le porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo au Nord-Kivu, colonel Olivier Hamuli.

Selon un commandant des FARDC, « beaucoup » de chars de combat venus du nord étaient déjà rassemblés mardi soir aux abords de Rutshuru.

Le même soir, un journaliste de l’AFP avait vu plusieurs véhicules de transport de troupes faire route vers le Nord depuis Goma.
radiookapi.net

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s