ADIEU HUGUES KITAMBALA DE WENGE MM DE WERRASON

Le chargé des Affaires privées de Werra est décédé à la suite d’une crise cardiaque alors qu’il se retrouvait sur le podium de Wenge MM en pleine séance de répétition, à la Zamba Playa.
II était l’homme à tout faire à côté de la star congolaise, Werrason. A la fois chargé de Missions, chargé des affaires privées de Werrason et intendant de la famille Ngiama, il gérait même l’ingérable en dehors de la musique.

Bref, il était l’homme de confiance de l’artiste le plus populaire du Congo.

Car, il détenait tout le secret du « Roi ». Pour preuve, rapporte une source proche de l’orchestre, il est mort alors qu’il avait, dans sa poche, un montant de 2500$ que la star aurait préparé pour envoyer à son épouse en Europe. Beaucoup de personnes qui ont tenté de joindre le patron de Wenge MM au téléphone, sont, au moins tombés une fois sur la voix douce de Hugues Kitambala.

Parce qu’il gérait les appels entrant et sortant de l’artiste et faisait bien son travail de plus proche collaborateur de Werra. Dommage ! Son timbre vocal ne retentira plus dans les oreilles. Tout simplement parce que l’homme n’est plus. Hugues Kitambala, c’est de lui qu’il s’agit bien, a tiré sa révérence, le jeudi 26 juin, à Kinshasa.

D’après nos fins limiers, le chargé des Affaires privées de Werra est décédé à la suite d’une crise cardiaque alors qu’il se retrouvait sur le podium de Wenge MM en pleine séance de répétition, à la Zamba Playa. Pour instant, son corps est garde dans la morgue d’une clinique médicale de la capitale pour l’autopsie.

On se souviendra qu’Hugues Kitambala fut d’abord artiste rappeur dans le groupe « Keep Kuit »> qui était à l’époque constitué de jeunes tels
que Marshall Dixon, Pacha Bay, Lexxus Legal et tant d’autres.

A l’époque, il portait le surnom de Lafoule AKLAM.

Après la scission de cet orchestre, il sera récupéré à la radio Raga FM où il évoluait au niveau de la régie antenne. C’est ainsi qu’il fera connaissance avec l’artiste musicien Werrason, qui va finalement l’intégrer dans son entourage. Musique dans le sang, Hugues Kitambala a apporté aussi ses idées dans la réalisation de certaines chansons de Wenge MM, en studio. La trentaine révolue, il laisse une femme et un enfant.

Pour l’instant, la grande famille de Wenge reste très affectée et compatit avec sa famille biologique. Pas de programme de funéraire jusque-là, le bureau de l’orchestre n’attend que le résultat de l’autopsie qui va déterminer les causes exactes de sa mort. En attendant, la rédaction du journal La Prospérité présente ses condoléances es plus attristés à Werra et toute sa famille biologique. Que son âme repose en paix !

JD/La Prospérité

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s