DAVID AND PATIENCE’S WEDDING IN LIMERICK / MARIAGE

heur

Le mariage est une union conjugale rituelle et contractuelle, à durée illimitée ou indéterminée, reconnue et encadrée par une institution juridique ou religieuse qui en détermine les modalités. Le terme « mariage » désigne à la fois la cérémonie rituelle, l’union qui en est issue et l’institution en définissant les règles. Le mariage est l’un des cadres établissant les structures familiales d’une société.

Les formes du mariage varient d’une société à une autre, et parfois au sein de la même société. Les mariages différent dans les conséquences matérielles de l’engagement matrimonial (droits et obligations des époux, modalités de rupture, …), par les conditions à remplir par les époux pour être mariables (possibilité ou non de mariage homosexuel, de mariage mixte, de remariage, nécessité ou non du consentement des époux, …), par le statut que le mariage confère au sein de la société (possibilité d’adoption, suspension de la personnalité juridique d’un des époux, …), par le déroulement du rite célébrant le mariage, par la symbolique associée à son engagement (religieuse ou civile, mariage d’amour ou mariage arrangé, …), par les conséquences sociales de l’union des époux (alliances entre familles, …).

L’importance du mariage diffère également selon les sociétés, notamment en fonction de la présence ou non d’autres formes de conjugalité (union libre, concubinage, union civile, …), des formes de celles-ci et du degré d’acceptation de ces modes de vie plus informels par la société.
wikipedia.org/wiki/Mariage

Que dit la Bible sur le mariage ?”

Réponse : L’institution divine du mariage est relatée dans la Genèse. « Et Adam s’écria : « Ah ! Cette fois, voici quelqu’un qui est plus que tout autre du même sang que moi On la nommera compagne de l’homme, car c’est de son compagnon qu’elle fut tirée. ». C’est pourquoi l’homme quittera père et mère pour s’attacher à sa femme, et ils deviendront tous deux un seul être. » (Genèse 2:23-24). Dieu créa l’homme, puis fit la femme « sang de son sang ». Le processus tel qu’il est raconté décrit Dieu prenant une côte d’Adam pour former la femme (Genèse 2:21-22). Le mot hébreu signifie littéralement le côté d’une personne.

Donc, Eve fut prise du « côté » d’Adam et c’est à son côté qu’elle appartient. « Celui-ci donna donc un nom aux animaux domestiques, aux animaux sauvages et aux oiseaux. Mais il ne trouva pas de partenaire capable de le secourir. » (Genèse 2:20). Le mot pour « capable de secourir » est en hébreu le mot « ezer » et vient d’une racine primitive qui signifie, entourer, protéger ou aider, aide, secours. Il signifie donc aider, assister ou seconder. Eve fut créée à côté d’Adam comme sa « seconde moitié », pour être son aide. Un homme et une femme, quand ils se marient, devient « une seule chair ». Le Nouveau Testament rajoute à cette unité une mise en garde. « Ainsi, ils ne sont plus deux mais un seul être. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni. » (Matthew 19:6).

Plusieurs des épîtres de Paul traitent des questions liées à la perspectives biblique du mariage et de comment les croyants nés de nouveau doivent agir dans leurs relations conjugales. Un de ces passages est 1 Corinthiens chapitre 7, un autre est Ephésiens 5:22-33. Si l’on étudie les deux passages en parallèle, ils donnent au croyant les principes bibliques qui servent de cadre pour un mariage qui plaît à Dieu.

Le passage d’Ephésiens est particulièrement profond quand à sa portée concernant les principes bibliques du mariage. « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme vous l’êtes au Seigneur. Car le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l’Église. Le Christ est en effet le Sauveur de l’Église qui est son corps. » (Ephésiens 5:22-23). « Maris, aimez vos femmes tout comme le Christ a aimé l’Église jusqu’à donner sa vie pour elle. » (Ephésiens 5:25). « Les maris doivent donc aimer leurs femmes comme ils aiment leur propre corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. En effet, personne n’a jamais haï son propre corps ; au contraire, on le nourrit et on en prend soin, comme le Christ le fait pour l’Église. » (Ephésiens 5:28-29). « Comme il est écrit : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et les deux deviendront un seul être. » (Ephésiens 5:31).

Quand ces principes sont choisis par un mari et sa femme, en harmonie dans leur relation, en tant que croyants nés de nouveau, voilà qui donne naissance à un mariage biblique. Il ne s’agit pas d’une relation tronquée, mais une relation en équilibre avec le concept de Christ le chef de l’homme et de la femme ensemble. Donc, le concept biblique du mariage est une unité entre deux êtres qui reflète l’unité du Christ et de son Eglise.
gotquestions.org/Francais/mariage-Bible.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s