JB MPIANA FEAT AMIDA SHATUR DANS FATIMATA

jb

Jean-Bedel Mpiana wa Tshituka plus connu sous le nom de JB Mpiana est un auteur-compositeur-interprète et musicien congolais. Chanteur et leader du groupe Wenge Musica 4×4 B.C.B.G Tout-Terrain jusqu’à sa dislocation en décembre 1997. Il s’illustre en 1997 avec son premier album solo, Feux de l’amour, notamment avec le titre phare « Ndombolo1 »

Il est, avec Werrason, Alain Makaba et Didier Masela, la tête d’affiches de Wenge Musica 2. Premier artiste de sa génération à se produire au Zénith de Paris3 et à l’Olympia4 en 19995 et disque d’or6 à 32 ans en 1999 pour un album produit à 30 ans. Détenant ainsi le record du plus jeune artiste congolais à se produire au Zénith de Paris, à l’Olympia, palais omnisports de Paris-Bercy et Stade des Martyrs. JB Mpiana a joué en outre à l’Élysée Montmartre, au Bataclan, au Dock Eiffel, au palais des congrès de Liège et au Medley de Montréal. En 2001, il devient le « Délégué de la Croix-Rouge internationale ».

Biographie[modifier | modifier le code]
Jean-Bedel Mpiana Wa Tshituka , fils de Mpiana et d’Agnes Lusambo, né le 2 juin 1967 à Kananga (jadis Luluabourg). il vivra à Kinshasa dès ses deux jours. Il y grandit et en 1981 il fonde avec des amis Wenge Musica, groupe dans lequel il restera jusqu’en 1997.

Avec le groupe Wenge Musica[modifier | modifier le code]
Le groupe Wenge Musica, constitué des collégiens, avait l’objectif d’animer des événements populaires, rencontres sportives (mais non professionnelles) en interprétant de vieux tubes congolais. C’est en 1987 que le groupe fut révélation de l’année avec Kin ebouger qui n’était alors pas sortie sur un album. JB Mpiana, dans le groupe, était le meneur tant au niveau musical qu’au niveau chant avant que le groupe ne soit dissous en décembre 1997 (conflit d’argent, jalousie et leadership). Au sein du groupe, il était appelé Mukulumpa, ce qui signifie dans la langue du Tshiluba « Le Grand ».

Wenge Musica sortit en 1988 son tout premier album Bouger Bouger composé de 4 titres, JB Mpiana étant l’auteur de 3 chansons Mulolo”, “La fille du roi” et “Bakolo Budjet. C’est avec cet album que Wenge Musica devient connu et qu’il entre dans la cour des grands, parmi ceux de la musique Congolaise de la 3e génération comme Papa Wemba, King Kester Emeneya, Koffi Olomidé, etc. Ce groupe parvient à s’imposer avec “Mulolo”, élue meilleure chanson de l’année. Le groupe draine de nombreux fans avec le succès. Quand il sort le 2e album intitulé Kin ebouger, Wenge Musica confirme son succès et fait partie des principaux ensembles musicaux du Zaïre, le groupe étant plébiscité comme étant le meilleur du Zaïre et JB Mpiana meilleur chanteur. Cet album contenait 5 chansons dont (Kin e Bouger) éponyme de l’album qui est la chanson de JB Mpiana et Alain Makaba, la chanson Princesse Pathy (« une interprétation de JB Mpiana ») ainsi que Eve Sukali signées Blaise Bula, Kaskin de Ngiama Werrason et Ngoma Maguy de l’animateur Roberto.

Kalay Boeing était en réalité leur 4e album car avant celui-là il y eut Plein Feux qui n’était alors pas sorti. Dans “Kala Yi Boeing” qui portait le nom du titre la chanson de l’un des membres du groupe Ngiama Werrason, JB Mpiana y signa deux chansons sur les sept que contenait cet opus, Danico et Mon ami Coboss. Il y interprète une autre chanson d’Alain Makaba, C’est trop tard Djenga. Cet album a connu un remarquable succès.

En 1994, il sort l’album Les Anges adorables dans lequel le groupe s’associe à Alain Makaba pour écrire une chanson qui récoltera de grandes récompenses Hi Oh Ah ‘New Image’. Il est aussi l’auteur d’autres chansons et interprétations comme le capitaine de Benelux. En 1995, Wenge Musica accompagne le guitariste Alain Makaba dans son album solo Pile ou Face. Par la suite il sort en 1996 l’album Plein feux, réédition de chanson enregistrée en 1992, il comprend 8 titres et JB Mpiana est l’auteur de Dady Bitodi et Nazareth. La même année, Wenge Musica monta en pression grâce au disco power de Pentagone, un album de 11 titres très dansant avec Tutu Callugi et Roberto Ekokoto à l’animation. Cet album contient la chanson No Comment Shengen de JB Mpiana alors appelé Maréchal Mukulu Wa Bakulu Leader Charismatique. Mukulu wa Bakulu signifiant « le grand parmi tous les grands ». Dans l’album “Pentagone”, outre cette chanson, il y fit aussi des interprétations et vocales remarquées avec : enh enh Daida Jésus avant akufa atikelaki biso, liteya se moko lamule, enh Adam Mbombole, Jésus avant akufa atikelaki biso, liteya se moko lamule eeh…. (Enh! Daida avant que Jésus ne meurre, il nous a laissé un commandement celui de l’amour ‘il faut qu’on s’aime’) Tiré de sa chanson No comment Shengen.

Dans toutes les chansons du groupe, JB Mpiana est le seul des chanteurs du groupe Wenge Musica que l’on entend dans toutes les chansons, tout comme celui qui ait placé des “lead vocales” dans presque toutes les chansons, ou qui ait entonné la majeure partie des chansons signées de lui ou non.

1er album solo et l’affaire Ndombolo[modifier | modifier le code]
À titre d’information : Un album solo est celui dont toutes les chansons qui le composent est le fruit personnel d’un seul chanteur. JB Mpiana sort son 1er album solo en 1997, Feux de l’amour, composé de 10 titres au beat très festif et vendu à plus de 150 000 exemplaires (disque d’or). L’un des titres de cet opus, « Ndombolo », connaîtra un énorme succès et traversera les frontières. Il sera entendu dans les discothèques africaines et européennes. Cet album donna son nom à une musique congolaise très dansante, festive, d’ambiance et assimilé : le ndombolo. Cet album donna ses lettres de noblesse à JB Mpiana. Avant cet album, Wenge Musica était considéré comme un groupe qui faisait danser et bouger, mais JB Mpiana, avec cet album on le découvre en tant qu’auteur au travers de textes riches. Avec Feux de l’amour, il reçoit le prix de meilleur chanteur pour la 2e fois, meilleure chanson et meilleur album. Celui-ci est couramment appelé ndombolo, de son 1er titre, suivi de Feux de l’amour, le titre qui donne son nom à l’album. Les autres chansons : Cavalier solitaire ft. Papa Wemba, I love you, Recto verso, Masuwa, Bana Lunda, Top Modèle, Conseil Patcho, Papito7. Le succès suscita des tensions au sein de Wenge Musica et en décembre, il se scinda.

De la scission du groupe Wenge Musica 4×4 B.C.B.G à 2000[modifier | modifier le code]
Après la scission du groupe en décembre 1997, JB Mpiana prend la tête de Wenge BCBG “Les Anges Adorables”, avec à son côté le guitariste Alain Makaba, et les chanteurs Blaise Bula, Alain Mpela, Tutu Kaludji, Roberto Ekokota et Aimélia Alias, ce qui fait que du groupe originel trois membres n’apparaisent pas faisant la place à de nouveaux venus. À la suite de la scission, JB Mpiana et son nouveau groupe prennent la direction de l’Europe pour l’enregistrement de Titanic, titre symbole de cette scission. Des musiciens et des personnalités politiques se lient pour l’affaiblir ce à quoi il répond au travers d’une de ses chansons « Bien que vous ayez comploté avec vos frères, vous n’avez pas réussi ». Dans cet album, JB Mpiana va s’illustrer avec la chanson RDC dans laquelle il met en exergue la richesse culturelle de son pays et dans Omba, une chanson qui sera désignée comme meilleure chanson à la suite d’un vote du public. De retour à Kinshasa, le groupe va livrer un grand concert au palais du peuple.

En 1999, JB Mpiana est le 1er de sa génération à jouer à l’Olympia et au Zénith. Après les grandes salles, JB Mpiana et Wenge BCBG vont remplir les stades de Cotonou (Bénin) et le stade des Martyrs (RDC) où plus de 85 000 assistent au concert. Au cours de la même année, JB Mpiana reçoit le disque d’or pour son album Feux de l’Amour avec plus de 150 000 exemplaires vendus. JB Mpiana est le 1er artiste de sa génération à décrocher cette récompense, qui lui fut remise au cours de son spectacle de l’Olympia. Il est également le plus jeune disque d’or africain. Avant son 2e album solo, il sort un single « Y’a pas photo, y’a pas match » en 1999 composé de 2 titres, en attendant l’album.

De 2000 à 2010[modifier | modifier le code]
Toujours humble[modifier | modifier le code]
En juin 2000, il sort son 2e album en solo intitulé T.H. : Toujours Humble, 16 titres sur deux volumes, pour lequel il reçoit son 2e disque d’or et récolte des récompenses : meilleur chanteur, meilleur album, meilleure chanson pour « 48 Heures Gecoco », meilleur compositeur avec « Grâce à toi germain », meilleur artiste. Ainsi reconnu dans l’univers de la world music, tout en gardant ses racines et en s’ouvrant vers d’autres styles musicaux tels que le rap, la salsa. Avec des chansons comme : Walay Danico, Éducation, Le Sultan de Brunei, Dis moi amour, La Rose verte, Bye bye Julie, Aminata Syllat… D’août 2000 à avril 2001, JB Mpiana et son Wenge BCBG commencent une série de concerts à Kinshasa, puis partent en tournée à l’étranger avec plus de 30 spectacles : France, Belgique, Pays-Bas, Italie, Allemagne, Suisse, Irlande, UK et Canada et trois spectacles au Tchad.

En 2001, JB Mpiana et Wenge BCBG vont sortir un double album intitulé Internet, autre succès. Sur sa lancée, ils se produisent au Spectrum à Montréal. Le 22 septembre 2001, JB Mpiana joue à Bercy. L’apothéose fut la prestation au stade des Martyrs de Kinshasa au mois de décembre 2001 devant plus de8 250 000 spectateurs établissant ainsi un record pour la musique congolaise9. En 2002, il est récompensé au titre de meilleur vedette pour l’année 2001, meilleur chanteur, compositeur avec « Sans te toucher » et reçoit aussi le prix de la meilleure chanson pour « Jeannette ». Parmi les chansons de cet album, citons : Beazodegeum, Consolation, Sens unique, love airlines, etc. En 2002, JB Mpiana et Wenge BCBG partent en tournée en Europe (France, Suisse, Belgique…)10.

Polémiques[modifier | modifier le code]
En 2003, à la suite de l’affaire des visas impliquant un autre chanteur congolais Papa Wemba, le groupe se verra refuser l’octroi de visas pour l’Europe et les travaux d’enregistrement de l’album Anti-Terro qui devaient se faire en Europe sont alors retardés. En 2005, lors d’une prestation à la foire Internationale de Kinshasa (Fikin), des grenades lacrymogènes avaient été lancées sur le podium où se produisaient JB Mpiana et son groupe. Un animateur d’un groupe adverse jouant le même jour en face, à savoir le (Wenge Musica Maison Mère) de Werrason, avait harangué la foule pour que l’on aille fusiller le groupe de JB Mpiana, ce qui provoqua la colère de ses fans, et un désordre s’ensuivit qui dura plus de 18 heures.

LA SUITE SUR https://fr.wikipedia.org/wiki/JB_Mpiana

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s