BA VOITURE YA BA VOLANTS NA DROITE SUKA LE 31 DECEMBRE 2015, KINSHASA MAKAMBO

C’est la décision prise par le premier citoyen de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta Yango. La question que l’on se pose maintenant : que deviendront ces voitures à la date butoir fixée par l’hôtel de ville de Kinshasa ? Les réactions fusent déjà de partout.

La décision du gouverneur de la ville province de Kinshasa annonçant l’interdiction de circuler des voitures au volant droit le 31 décembre de cette année, est tombée comme un coup de tonnerre sur les oreilles des propriétaires et conducteurs de cette catégorie de voitures.

Pour les observateurs avertis, cela n’est pas une surprise. L’on se souvient qu’il y a quelques mois en arrière, l’hôtel de ville de Kinshasa avait déjà annoncé cette mesure. Mais avec ce vent qui est venu de l’Asie, précisément de Dubaï, il se fait que l’on assiste à un afflux massif de véhicules au volant droit en RDC, plus particulièrement à Kinshasa.

En toute objectivité, cette décision du numéro un de la ville province de Kinshasa est sujette à beaucoup de controverses : certains trouvent cette mesure salutaire puisque c’est l’autorité qui a décidé, mais les conducteurs et propriétaires n’adhèrent pas à cette décision naturellement.

La petite analyse est que : a priori, ces voitures contribuent énormément dans le secteur de transport en commun dans la ville province de Kinshasa en particulier, et puis ce sont ces voitures au volant droit qui sont confortables pour le déplacement. Mais le volant droit est contraire au système de conduite du pays, qui adopte le volant gauche. Ce qui fait que les voitures au volant droit présentent un éventuel danger pour les passagers à bord.

Notons qu’une certaine opinion de la population et de conducteurs estiment qu’il aurait été mieux, si le gouverneur André Kimbuta avait pris la mesure de suspendre l’entrée des voitures au volant droit à partir de maintenant, au lieu d’interdire carrément la circulation des voitures au volant droit le 31 décembre 2015. Et la question que l’on se pose : que deviendront ces voitures ? La réponse est loin d’être donnée. L’issue de cette histoire risque d’être compliquée, mais les latinistes disent ‘’dura lex sed lex’’. Wait and see !

Aimé MBG

http://www.congoopportunities.net/kinshasa-les-voitures-au-volant-droit-seront-interdites-de-circuler-le-31-janvier-2015/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s