RDC: NOUVEAU MASSACRE MEURTRIER DANS L’EST.

Dans l’Est de la RDC, un nouveau massacre de civils s’est produit dans le territoire de Rutshuru.Selon le délégué local du gouverneur de la province du Nord Kivu «25 personnes ont été tuées, décapitées à la machette par des Maï-Maï Mazembe dans le village de Kyaghala et ses environs»

, précisant que «toutes ces personnes sont des civils hutus». La communauté Hutu de Busukura dans la localité de Katwe a indiqué samedi soir 18 février que le bilan serait plus lourd et qu’au total ce sont 52 civils qui auraient été tués ce vendredi.

http://www.rfi.fr/contenu/ticker/rdc-25-civils-tues-une-attaque-caractere-ethnique-est-officiel

RDC : vidéo de massacre au Kasaï, le gouvernement reconnaît des ”excès”

 

 

Après avoir démenti vigoureusement ce qu’il a qualifié de ‘‘montages ridicules’‘, le gouvernement congolais revient sur sa déclaration et reconnaît que des soldats ont commis des ‘‘excès’‘ quant à la vidéo mettant en cause l’armée dans un massacre de civils.

Dans la journée de samedi, interrogé par l’AFP sur la vidéo qui défraie la chronique sur les réseaux sociaux, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, l’avait dans un premier temps qualifiée de ‘‘montages ridicules’‘.

Après une mise au point, le gouvernement a finalement reconnu que des ‘‘accrochages [..] entre une patrouille des FARDC (Forces armées de la RDC) engagée contre le groupe terroriste Kamwina Nsapu et des assaillants porteurs d’armes de guerre, de chasse et d’armes blanches’‘ ont eu lieu en décembre à Mwanza Lomba, village du Kasaï-oriental où la scène a été filmé.

 

 

Selon le gouvernement, la vidéo ‘‘est vraissemblablement un montage réalisé par les pourfendeurs du gouvernement’‘.

‘‘Tous les excès et abus signalés (imputés à) des éléments des FARDC dans cette opération ont été pris en charge conformément au code pénal militaire dès la fin de cette opération l’année dernière, et un officier et un sous-officier en répondent d’ores et déjà devant la justice militaire’‘ a dit le gouvernement sans faire mention de la juridiction devant laquelle comparaissent les deux hommes, ni les charges retenues contre eux.

africanews.com

UNE SELECTION DE YVES MALOU PAPA DE BEBE

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s