ARRESTATION DE NE MWANDA NSEMI

En RDC, cela faisait près de trois semaines que le député Né Mwanda Nsémi, chef de la secte politico-religieuse Bundu dia Kongo, était retranché avec près d’une centaine de ses adeptes dans sa résidence de Ma Campagne, dans la capitale congolaise, encerclée par la police. Les autorités lui demandaient de se rendre pour pouvoir l’interroger et effectuer une perquisition dans son domicile. Elles lui reprochent d’avoir lancé un appel à renverser le gouvernement et d’être impliqué dans une série d’attaques meurtrières dans le Bas Congo. Un assaut a été déclenché vendredi matin par la police. Il s’est terminé vendredi soir à la tombée de la nuit selon le porte-parole de la police congolaise.

rfi.fr

Image may contain: 2 people

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s