MUSIQUE CONGOLAISE, LA VRAIE : MANUAKU WAKU FEAT DANIEL 6000 A LIMERICK.

Les Origines de la musique congolaise moderne

La question des origines de la musique congolaise moderne, souvent débattue entre mélomanes, laisse la place aujourd’hui à la littérature. Clément Ossinonde, chroniqueur musical, jette la lumière sur ce fait la fierté des Congolais à travers les 330 pages où l’on découvre que la musique congolaise a pris son essor en conciliant le traditionnel et le moderne.

Sans toutefois avoir accompli le recensement de tous les avis sur la question, Clément Ossinonde a choisi de revenir sur l’approche de la connaissance des différentes sources d’inspiration. Pour la compréhension des origines de la musique congolaise, l’auteur s’appuie aussi sur des affirmations comme « en Afrique, au début était certainement le rythme. Les Noirs primitifs devaient, ainsi qu’il en a toujours été, meubler leurs journées avec les trois grands mobiles d’actions…la guerre, l’amour et la nourriture ».

L’essai, relativement séquencé des années 20 jusqu’à nos jours, rend hommage aux musiciens de l’Angola et des deux rives du fleuve Congo. L’auteur consacre son ouvrage à ceux qui ont formé, pendant plusieurs générations, le gratin des plus grands auteurs africains. Il met en lumière cette  origine en l’associant à celle de la musique en général où, de tout temps, les hommes ont exprimé leurs sentiments par les mélopées. Pour la circonstance, Clément Ossinonde illustre la couverture de son ouvrage par un visuel du groupe autochtone « Ndima Aka » de la grande forêt du Nord du Congo Brazzaville.

Du style autochtone, basé sur la rythmique des percussions soutenue par la sanza, les maracas ou la gûiro, à la constitution des groupes modernes du côté de Boma, en République démocratique du Congo, sous influence des musiques extérieures (ghanéenne, cubaine, antillaise, etc.), la musique congolaise trouvera, au fur et à mesure, sa voie originale en adaptant au goût du jour, en même temps, les danses : wala, zebola, zango, maringa et la rumba. À partir des années 60, cette musique trouve sa voie à l’issue de la confrontation entre le folklore du village contre la musique de la ville. Elle devient une musique qui s’inspire de l’urbanité.

De cette confrontation, l’auteur revisite le maillon apporté par chaque groupe, par chaque individualité, par chaque influence sonore ou rythmique jusqu’à aboutir à la modernisation de la musique ancrée dans le Bassin du Congo. Il passe en revue du duo Gabriel Kakou et Georges Mozebo du groupe Congo Rumba à l’orchestre Bantous de la Capitale, analyse minutieusement période par période, l’apport de l’African Jazz, de l’OK Jazz, des musiciens Franklin Boukaka, Pascal Tabu Ley, Jeannot Bobenga , Paul Mizele, Papa Bouanga, Paulin Dengo ou Popol Mango.

L’ouvrage s’articule aux rythmes de l’évolution socioculturelle et politique de la sous-région ouverte en même temps aux nouvelles influences musicales venues d’ailleurs. On aboutit à un produit musical universel hybride avec un fond propre dont la rumba fonde le socle, à l’image d’un des célèbres textes de Tabu Ley, « mobali azali lokola avion ya Air Zaïre, ata aké na mboka mopaya,  ako souka kozonga kaka na Ndjili… », littéralement en lingala « l’homme est comme un avion d’Air Zaïre, même s’il vogue vers les airs de l’étranger, il revient toujours à l’aéroport de Ndjili ».

Pourquoi ce livre ?

« Pour mieux comprendre l’évolution de la musique congolaise dite polymorphe », répond l’auteur précisant que « quoiqu’il advienne à celle-ci malgré la traversée de plusieurs influences du moment, la musique congolaise puisera toujours son inspiration rythmique propre, reconnaissable parmi tant d’autres : un pur bonheur pour les mélomanes, un vrai lègue musical « made in Congo » aux futures générations… ».

Clément Ossinonde

UNE SELECTION DE YVES MALOU PAPA DE BEBE

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s