BOTALA MAKAMBO ELEKI NA MATETE, BABUKI PARQUET NA CACHOT.

Deux personnes sont mortes, lors des attaques simultanées du Parquet de grande instance de Matete et du Bureau de la police du district de Mont-Amba, samedi 10 juin tôt dans la matinée. Les autorités judiciaires qui livrent ce bilan parlent également de dix-sept personnes évadées.

Selon les autorités judiciaires, ces attaques ont été menées par une centaine d’assaillants. Ils viseraient la libération des détenus du cachot.

Des témoins renseignent que le premier coup de feu a été entendu vers 3 heures du matin et l’attaque n’a duré qu’une trentaine de minutes.

Au parquet de grande instance de Matete, ils ont rencontré la résistance de la police qui les a repoussés. Une policière est morte pendant les échanges de tirs. Un assaillant a également succombé de ses blessures.

Dans leur fuite, les assaillants ont mis du feu dans ces bâtiments. Ils ont calciné 11 véhicules et emporté 4 motos.

17 détenus se sont enfuis, dont 14 au niveau du cachot de la police et 3 au Parquet de grande instance.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de ces attaques et éventuellement poursuivre les auteurs.

Lire aussi sur radiookapi.net:

radiookapi.net

A SUIVRE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s