CAF: VP CONSTANT OMARI AUX ARRETE POUR CORRUPTION.

RDC : Constant Omari et deux de ses vice-présidents aux arrêts

Constant Omari, Roger Bondembe Bokanianga, Théobald Binamungu Rubambura, respectivement président et vice-présidents de la FECOFA, ainsi que Barthélemy Okito Oleka,  secrétaire général aux Sports et Loisirs, ont été interpellés et placés en garde à vue au Parquet de Kinshasa-Matete depuis mardi 17 avril 2018 suite à une action menée par les inspecteurs judiciaires au service de Luzolo Bambi, conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le terrorisme.

D’après les informations, les enquêtes débutées depuis avril concernent la justification des fonds reçus de l’Etat qui concernent également les clubs congolais engagés en compétitions africaines.
En décembre 2017, Narcisse Lembo et Dido Ilembwa, respectivement directeur général et directeur général adjoint de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), étaient brièvement detenus à la Prison Centrale de Makala.

Ils étaient poursuivis  pour faux en écriture, corruption et détournements de biens publics évalués en millions de dollars américains. Adolphe Mabulena, secrétaire général à l’Urbanisme et à l’Habitat, Joseph Kiyanga, fonctionnaire dirigeant de l’ACGT/ZÉNIT, Rudy Kalala, directeur chef de brigade DGRK, et Felly Ngobila, inspecteur fiscal DGRK faisaient partie du même groupe.

En mars dernier, Luzolo Bambi affirmaient que le blanchiment et la fuite des capitaux causent des pertes de plusieurs millions de dollars en RDC. D’après lui, il est impératif qu’il y ait une collaboration et une réflexion d’ensemble entre la Banque Centrale du Congo, les Banques commerciales, les intermédiaires financiers et autres institutions avec la cellule nationale des renseignements financiers, l’inspection générale des finances et la police dans l’objectif de lutter contre ces Fléaux.

laprunellerdc.info

Foot- RDC : le championnat national suspendu

Enseigne de Linafoot. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans un communiqué de presse publié ce mercredi 18 avril à Kinshasa, la commission de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT) a suspendu toutes ses activités jusqu’à nouvel ordre.

«La LINAFOOT est au regret d’informer l’opinion publique en général et en particulier les clubs engagés à la 23e édition du championnat national, qu’en solidarité avec le président de la Fecofa, organe faitier du football congolais et ses deux vice-présidents, humiliés et privés injustement de leur liberté, elle suspend toutes ses activités jusqu’à nouvel ordre », lit-on dans ce communiqué.

Image may contain: 4 people, people smiling

Par ailleurs, la Linafoot autorise à titre personnel le déroulement des rencontres programmées pour ce 18 avril : Sanga Balende –DCMP, Mazembe- Maniema union, Rangers -Dauphin noir et Dragons/Bilima- Groupe Bazano.

Les dirigeants de la FECAFA ont été interpelés par les services du conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption Luzolo Bambi. Ils sont soupçonnés de détournement des fonds.

Constant Omari, le président de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), le secrétaire général aux Sports Barthelemy Okito, le 2ème vice-président de la FECOFA, Théobald Binamungu et le directeur financier de la FECOFA, Roger Bondembe sont détenus au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete depuis mardi.

Ils ont été interpelés par les services du conseiller spécial du chef de l’Etat en matière de lutte contre la corruption Luzolo Bambi.

D’après un communiqué rendu public mardi par le cabinet de M. Bambi, les personnes interpellées sont soupçonnées de détournements de fonds destinés aux équipes de football de la RDC.

Image may contain: 1 person, standing and suit

Les services de M. Bambi sont également à la recherche du président du comité olympique congolais qui serait en cavale. Toute personne qui le verrait est invitée à « bien vouloir prêter main forte à la justice en le dénonçant », lit-on dans le communiqué.

Ces interpellations interviennent quelques semaines seulement après le bras de fer qui a opposé la FECOFA et le ministère des Sports au sujet des fonds exigés par la fédération, plus d’un million dollars américains, afin d’organiser les récents match amicaux de l’équipe nationale senior de foot de la RDC et la préparation des compétitions pour les équipes d’âge de la même discipline.

Le ministre des Sports avait estimé que le montant exigé était exorbitant.

Lire aussi sur radiookapi.net:

UNE SELECTION DE YVES MALOU PAPA DE BEBE

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s